Le CIO d’Argenteuil est sauvé !

Le Centre d’Information et d’Orientation (CIO) ne fermera heureusement pas ses portes ! Sur proposition du Maire, Philippe Doucet, le conseil municipal du 9 décembre dernier a voté la prise en charge, par la ville d’Argenteuil, des frais liés à son fonctionnement pour l’année 2014.

L’histoire se répète.

Le Conseil Général, qui finançait le fonctionnement de 5 des 6 CIO du Val-d’Oise, a décidé, unilatéralement, de stopper son financement à partir du 1er janvier 2014. Dès lors, malgré le rattachement du personnel au Ministère de l’Education Nationale, les CIO du département, dont celui d’Argenteuil, étaient menacés de fermeture.

L’économie dérisoire visée par le Conseil Général grâce à ce désengagement financier est de 280 000 € pour l’ensemble des CIO (35 000 € pour celui d’Argenteuil), sur un budget annuel de 1,2 milliards d’euros…

Pourtant les CIO sont essentiels pour favoriser le conseil et l’orientation des jeunes scolarisés et de leur famille, lutter contre le décrochage scolaire, développer des partenariats avec les organismes de formation et d’accompagnement des jeunes, entre autres choses. Pour un CIO comme celui d’Argenteuil, qui rayonne sur 6 communes (Argenteuil représente environ 2/3 du public accueilli), les 13 conseillers d’orientation psychologues effectuent près de 40 % de leurs missions au sein même du CIO (60 % au sein des établissements scolaires). Cette localisation leur permet notamment la prise en charge des primo-arrivants de l’étranger, des jeunes décrocheurs, des adultes cherchant à reprendre des études et des jeunes porteurs de handicap.

Il faut croire que tout cela n’intéresse pas le Conseil Général et notamment les 3 conseillers généraux d’Argenteuil qui ont cautionné cette décision : messieurs Péricat, Métézeau et Mothron !

Je me félicite que la Municipalité d’Argenteuil prenne ses responsabilités en assurant le financement de son CIO. Cependant, je regrette amèrement qu’elle doive compenser encore une fois un désengagement supplémentaire du Conseil Général, qui démontre chaque jour un peu plus, au travers de sa politique d’austérité et de ses choix, une absence totale d’intérêt et d’ambition pour les jeunes valdoisiens.

Les jeunes Argenteuillais et leur famille seraient directement victimes des désengagements et renoncements successifs du Conseil Général si la ville d’Argenteuil ou la Communauté d’Agglomération Argenteuil-Bezons n’avaient pas repris systématiquement la charge financière d’un certain nombre de dispositifs tour à tour abandonnés :

  • l’aide au financement de la carte Imagine R pour les lycéens à hauteur de 50 % : nous en sommes à plus de 700 dossiers traités par les services de la ville depuis la rentrée, ce qui montre à quel point cette aide est nécessaire pour les familles,

 

  • l’accès des collégiens aux équipements sportifs de la ville : le Conseil Général a décidé de diminuer le forfait horaire de plus de 30 %, ce qui aurait entrainé une diminution dans la même proportion du nombre de créneaux attribués aux collégiens si la Ville n’avait pas choisi de compenser le manque à gagner,

 

  • le forum des collégiens : sans la reprise intégrale de cette initiative par l’Agglomération, ce sont environs 2000 collégiens qui ne bénéficieraient plus depuis 2 ans de ce rendez-vous annuel important pour leur information et leur orientation (en partenariat avec le CIO justement !),

 

  • l’école de la 2ème chance : non seulement le Conseil Général a diminué ses subventions de 25 % il y a 2 ans, mais pire, il n’a rien fait l’année dernière lorsque l’association s’est retrouvée en très grande difficulté pour des problèmes de trésorerie. Ce sont les agglomérations de Cergy-Pontoise et d’Argenteuil-Bezons qui, seules, ont sauvé cette école, dont pourtant la création a été à l’initiative du Conseil Général en 2007, en faisant tout simplement une avance (même pas un don !) de trésorerie. Et pourtant Philippe Métézeau, notre conseiller général de droite, en est le vice-président !

Tout cela est pathétique.

Et après ça, Georges Mothron, candidat UMP aux élections municipales, qui a voté l’ensemble de ces mesures au Conseil Général, vient nous expliquer dans sa propagande de campagne que la jeunesse d’Argenteuil, la formation, l’emploi, sont ses priorités… il se moque vraiment des Argenteuillais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*