Nouveaux tarifs pour les accueils extra- et péri-scolaires : des augmentations ahurissantes décidées au cœur de l’été

Autre point à l’ordre du jour du conseil municipal le 18 juillet, allant de paire avec le nouveau règlement intérieur, l’ajustement des tarifs de la restauration scolaire, des centres de loisirs, des accueil périscolaires et des études surveillées. Je laisse chacun en prendre connaissance à partir des documents ci-après et se faire une opinion de ce que la droite argenteuillaise prétend être un « ajustement », alors qu’il s’agit d’augmentations sans précédent des tarifs pouvant aller jusqu’à 100 % en fonction du service et du quotient familial !

Tarifs 2013     Tarifs 2014

Extraits de mon intervention :

Voici tout simplement une illustration de ces nouveaux tarifs qui vont de paire avec le nouveau règlement intérieur.

Prenons deux familles, ayant chacune un enfant en maternelle et un enfant en élémentaire.

Pour la famille A, les deux parents travaillent. Le foyer est à la tranche M du quotient familial, le plus élevé donc, ce qui correspond à 4200 € de revenus mensuels.

La famille B est, quant à elle, monoparentale, avec une maman qui travaille à temps partiel et fait des formations complémentaires pour trouver un emploi moins précaire. Le foyer se situe à la tranche C du quotient familial, ce qui correspond à 900 € de revenus mensuels.

En raison de l’activité des parents, les enfants sont accueillis sur les temps périscolaires matin, midi et soir, tous les jours de la semaine, en centres de loisirs le mercredi et durant 6 semaines durant les vacances scolaires.

Voici les surprises que les nouveaux tarifs réservent à ces familles par rapport à la tarification précédente :

Facture annuelle famille A (la plus aisée) :

Restauration : + 23 % d’augmentation, 230 €

Matin : + 5 %, 54 €

Soir : + 8 % en maternelle, 72€, + 60 % en élémentaire, 189 €

Mercredi : – 22%, – 233 € (diminution liée à l’école le mercredi matin)

Vacances : + 8 %, 67 €

Au final, + 7 % d’augmentation, soit + 380 € sur un an, ce qui représente 10 % d’un mois de revenus.

Facture annuelle famille B (la plus modeste) :

Restauration : + 48 % d’augmentation, 230 €

Matin : + 16 %, 54 €

Soir : + 32 % en maternelle, 72€, + 28 % en élémentaire, 88 €

Mercredi : – 0 %, -0 € (la famille payera la même somme que l’année précédente alors qu’il y aura 3 h d’accueil en moins !)

Vacances : + 100 %, 150 € (vous avez bien entendu, 100 % d’augmentation !)

Au final, + 35 % d’augmentation, soit + 595 € sur un an, ce qui représente 70 % d’un mois de revenus !

Est-ce que vous vous rendez bien compte de ce que vous allez faire subir aux familles argenteuillaises et plus particulièrement aux plus modestes ? Quand allez-vous les informer de ces nouveaux tarifs qui s’appliqueront dès le 2 septembre alors que les inscriptions périscolaires se sont closes vers la mi-juin ? Vous avez laissé les parents inscrire leurs enfants, puis vous fixez de nouveaux tarifs en catimini mi-juillet, des tarifs devenus parfaitement prohibitifs. C’est tout simplement abject !

Alors vous allez nous répondre que les rythmes scolaires coutent chers et, comme à chaque fois, que la ville est en grande difficulté financière. Pourtant quand en commission unique on interroge votre directeur général des services sur les recettes attendues, il nous dit qu’il ne sait pas, que vous n’avez pas eu le temps de faire les simulations, qu’il est difficile de prévoir les effectifs de l’année prochaine. Soit on nous prend pour des imbéciles, soit on doit comprendre que des augmentations de tarifs jusqu’à 100 % ont été faites aléatoirement et sans ligne directrice. Dans les deux cas, ce n’est pas acceptable !

Pour votre information, les recettes attendues de ces augmentations, même en incluant la diminution du mercredi, sont de l’ordre de 1,2 M€. A titre de comparaison, pour générer une telle somme par la fiscalité, il faudrait faire une augmentation de 5 % de la taxe d’habitation. Sauf que vous avez décidé de faire porter cet effort financier uniquement sur les 9500 familles qui ont des enfants à l’école.

Alors quid du coût réel et du financement des nouveaux rythmes scolaires ? Vous avez martelé pendant des semaines 1,5 M€ concernant l’organisation que nous avons fait voter l’année dernière en conseil municipal. J’affirme que cela est faux, le coût estimé se situait entre 500 et 700 k€. Ce coût montait à 1 M€ si on ajoutait la cantine pour tous les enfants le mercredi, ce que vous avez décidé de ne pas faire. Ce coût n’est pas plus élevé avec l’organisation que vous imposez.

Par ailleurs, vous semblez oublier que pendant au minimum deux ans l’Etat met en place un fond d’amorçage qui sera de 90 €/enfant pour Argenteuil, soit près de 1,2 M€/an pour les 13000 enfants. Sans parler du conventionnement qui peut être mis en œuvre avec la CAF afin d’obtenir une dotation pérenne à hauteur de 54 €/enfant/an.

Donc si on résume, pour les deux prochaines années au moins :

Coût des nouveaux rythmes scolaires : 1 M€ (en mettant même la cantine le mercredi !)

Aide de l’Etat : 1,2 M€ (sans compter l’aide de la CAF).

Les nouveaux rythmes scolaires sont donc intégralement financés sans recourir à une augmentation des tarifs !

Pourtant les recettes liées aux augmentations que vous souhaitez imposer sont de plus d’1 M€. La ville va donc faire un bénéfice net entre 1 et 1,5 M€ sur le dos des parents. C’est inimaginable ! Vous nous avez assené le matraquage fiscal pendant 6 ans, et bien avec M. Mothron, au bout de 4 mois on découvre le matraquage tarifaire !

Alors, nous ne sommes vraiment pas impatients de découvrir la saison 2 des « nouveaux rythmes scolaires selon G. Mothron ». La comédie laissera alors sa place au drame, avec le désespoir et les larmes qui vont avec.

On a bien compris que désormais, avec G. Mothron, c’est moins de services publics, beaucoup plus chers pour tout le monde, et que plus on cumule difficultés financières, sociales et familiales, plus on paye !

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore intégré, c’est bien une droite des plus réactionnaires que nous avons à Argenteuil depuis avril dernier.

One comment on “Nouveaux tarifs pour les accueils extra- et péri-scolaires : des augmentations ahurissantes décidées au cœur de l’été
  1. Marion V dit :

    merci pour l’info, il serait bon qu’elle soit diffusée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*