Tag Archives: Métropole du Grand Paris

Intégration dans la Métropole du Grand Paris : retour vers le futur pour Argenteuil…

Posted on by .

Il n’aura pas fallu attendre plus loin que le deuxième conseil de l’EPT (Établissement public territorial) Boucle Nord de Seine, le 27 janvier dernier, pour avoir confirmation que les choix de Georges Mothron en matière d’intercommunalité constituent un véritable retour en arrière pour Argenteuil, et pire encore.

Ayant voulu à tout prix dissoudre l’Agglomération Argenteuil-Bezons puisque la Présidence, résultat des urnes – rappelons-le -, ne lui convenait pas, Georges Mothron a choisi de se tourner coûte que coûte vers la Métropole du Grand Paris et donc vers un EPT formé avec 6 autres villes des Hauts-de-Seine. Ainsi, alors que depuis 10 ans un outil de mutualisation des moyens – l’Agglomération d’Argenteuil-Bezons – était en place et permettait de développer un service public de proximité et de réelles capacités d’investissement, Georges Mothron a préféré agir selon des intérêts politiciens plutôt que de préserver un EPCI très intégré, efficace et au service des habitants.

L’intégration d’Argenteuil à la Métropole du Grand Paris aurait pu avoir du sens pour peu que Georges Mothron défende véritablement les intérêts de sa ville et cherche à tracer des perspectives. Il n’en est rien. Au contraire, il a tellement dénigré Argenteuil qu’il a réussi à obtenir une position unanime de la part des 6 autres villes de l’EPT qui s’opposèrent à son rattachement au nouveau territoire. La question a été tranchée par l’Etat fin 2015 et Argenteuil a finalement rejoint l’EPT Boucle Nord de Seine le 1er janvier 2016, mais non sans péripéties. Read more

Faisons de 2016 une année de projets et d’espérance

Posted on by .

En ce début d’année 2016 je souhaite vous adresser mes meilleurs vœux, ainsi qu’à votre famille et à vos proches.

L’année 2015 s’efface mais les drames et les combats menés restent ancrés dans nos mémoires. Les attentats perpétrés ont touché chacun d’entre nous et, au-delà de l’effroi, de la douleur, ont éveillé une conscience citoyenne et révélé la nécessité de défendre les valeurs républicaines qui garantissent chaque jour le vivre ensemble qui nous est cher.

Cette conscience républicaine ne doit pas s’éteindre en 2016.

crayon-charlie

Les résultats des élections régionales ont également grandement marqué les esprits avec un nouveau pallier électoral franchi en France par l’extrême droite, plus que préoccupant, et avec le passage de la Région Ile de France à droite. Nous devons collectivement nous interroger sur ces résultats et continuer à agir.

Lutter ensemble contre tout ce qui fracture notre société et qui nourrit à la fois le repli et l’exclusion est plus que jamais d’actualité.

L’année 2015, c’est aussi, à Argenteuil, un recul du service public orchestré par l’actuelle municipalité. Crèches, maisons de quartier, médiathèques, temps périscolaires, centre aquatique, vie associative, seniors, tous les secteurs de la vie locale ont été touchés par des suppressions de services ou des hausses de tarif aussi spectaculaires qu’injustes.

Mais Argenteuil résiste. En mars 2015, les Argenteuillais ont choisi majoritairement la gauche pour les représenter au Conseil départemental du Val d’Oise et c’est conscient de cette responsabilité et de mon devoir que je m’investis au quotidien dans mes missions d’élu départemental aux côtés de mes collègues Nadia Metref et Nicolas Bougeard. Les résultats locaux des élections régionales confirment également cette volonté de faire vivre les idées et les valeurs de gauche puisque les Argenteuillais ont rejeté majoritairement les listes de droite et d’extrême droite.

Nous devons utiliser cette vitalité, cette énergie, pour défendre une politique plus juste socialement, plus exemplaire démocratiquement.

C’est avec cette indéfectible volonté d’agir dans l’intérêt général et d’œuvrer pour les Argenteuillais que j’entame cette nouvelle année. En 2016, l’emploi, le logement, l’éducation, la solidarité, doivent rester nos priorités pour Argenteuil et pour le Val d’Oise.

Cette nouvelle année voit poindre aussi de nouveaux défis.  Avec la dissolution de l’Agglomération Argenteuil-Bezons manigancée par G. Mothron, un bel outil disparaît, un nouveau émerge et aura vraisemblablement besoin de beaucoup de temps pour parvenir au niveau des services jusqu’ici mis en place pour les habitants. Malgré le choix de ce rattachement à la Métropole du Grand Paris et à 6 communes des Hautes de Seine, pour des raisons purement politiciennes de la municipalité de droite, et un accueil très mitigé de nos futurs partenaires, je continuerai, au sein de cette nouvelle structure, à défendre l’existence de services publics de qualité pour tous et d’un véritable projet pour notre ville et ses habitants.

2015 fut une année de souffrance et de résistance, faisons de 2016 une année de projets et d’espérance.