Une bonne rentrée à Argenteuil !

Les rentrées scolaires se suivent et, fort heureusement, ne se ressemblent pas.

Après les années noires vécues par l’Education Nationale sur la période 2007-2012 durant laquelle plus de 70 000 postes ont été supprimés sous la présidence de N. Sarkozy, étouffant littéralement le système scolaire français, la Refondation de l’Ecole de la République est en marche. Notre ville a pu en apprécier significativement les effets bénéfiques lors de cette rentrée.

En effet, si dès la rentrée 2012 on commençait à percevoir des signes d’amélioration, avec par exemple des postes spécialisés RASED réaffectés à Argenteuil, la rentrée 2013 s’est faite sous les meilleurs auspices.

Le travail conjoint de la Municipalité (en terme de prévision d’effectifs) et de la Direction Académique (qui est seule décisionnaire en matière d’ouvertures ou de fermetures de classes) a permis d’acter, avant les vacances d’été, 11 ouvertures de classes contre seulement 4 fermetures. Les seuils d’ouvertures/fermetures, considérés ces dernières années comme « indicatifs », surtout quand il s’agissait d’ouvertures, ont été cette fois scrupuleusement respectés par la Direction Académique.

Beaucoup plus emblématiques de ce changement sont les ouvertures de classes supplémentaires prononcées la semaine de la rentrée à la lumière des effectifs réels constatés, au nombre de 7 pour Argenteuil, sur la quarantaine attribuée dans tout le Val-d’Oise, contre seulement une fermeture.

Suite à ces décisions, les services de la Ville ont équipé les nouvelles classes de tout le mobilier nécessaire. Des ATSEM supplémentaires ont été affectées dans les nouvelles classes de maternelle. Tout ceci dans un timing très serré.

Parallèlement, 14 postes « plus de maîtres que de classes », postes surnuméraires dans les écoles, sont venus renforcer les équipes pédagogiques afin d’apporter une attention particulière et une pédagogie individualisée aux élèves qui en ont le plus besoin.

Enfin, la Ville et l’Education Nationale ont travaillé de concert pour ouvrir, dès cette rentrée, 3 classes  expérimentales de Toute Petite Section (TPS). Plus de 50 enfants de moins de 3 ans ont ainsi pu faire leur rentrée, dès le 3 septembre, dans des locaux adaptés avec du matériel et une pédagogie spécifique à leur jeune âge. Rien qu’avec ces 3 classes de TPS, Argenteuil scolarise deux fois plus d’enfants de moins de 3 ans que l’année dernière. De plus, à ces enfants, viendront s’ajouter, comme chaque année, les enfants de moins de 3 ans intégrés aux classes de petite section, après les vacances d’automne. La scolarisation de ces enfants est une priorité gouvernementale affirmée et partagée aussi par la Municipalité d’Argenteuil ! Parce qu’on le sait les conditions de la réussite se jouent très tôt.

Cette rentrée scolaire, inédite au niveau des moyens alloués par l’Education Nationale, a aussi été marquée par la livraison de 3 grosses opérations concernant le patrimoine scolaire menées par la Commune : l’école élémentaire Anatole France, au Val-d’Argent-Nord, agrandie et rénovée ; l’école maternelle Anatole France, entièrement reconstruite ; et la nouvelle école élémentaire Pauline Kergomard au Val-Notre-Dame.

A ces réalisations s’ajoutent encore l’extension du groupe scolaire J. Guesde qui sera opérationnel après les vacances d’automne et l’ensemble des travaux courants menés cette année dans les différentes écoles de la ville (rénovations, création de locaux classes, mise en conformité, jeux de cours, etc.).

Enfin, différents dispositifs, nouvellement mis en place par la Municipalité ou reconduits, accompagnent nos jeunes Argenteuillais sur le chemin de la réussite en ce début d’année scolaire :

– le kit rentrée pour tendre vers la gratuité de l’école primaire (plus de détails ici),

– le dispositif SOS rentrée pour aider les collégiens, lycéens et étudiants qui rencontrent des difficultés d’orientation ou d’affectation (plus de détails ici),

– L’aide au financement de la carte Imagine R pour les étudiants en première année d’études supérieures et les lycéens qui ne bénéficient plus de l’aide départementale, afin de faciliter leur déplacement (plus de détails ici).

De la maternelle à l’enseignement supérieur, l’Education est une priorité municipale depuis 2008, que ce soit au niveau du patrimoine communal ou des nombreuses politiques publiques mises en place.

Les priorités gouvernementales rejoignent aujourd’hui les nôtres et ce sont tous les enfants et jeunes d’Argenteuil qui peuvent désormais bénéficier de cette dynamique collective dont la seule ambition est que chacun réussisse en fonction de ses capacités.

Très bonne rentrée à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*