Une première semaine de campagne riche en enseignements

Cette semaine et ce week-end nous avons pleinement déployé notre dispositif de campagne : marchés, gares, points fixes devant les commerces, porte à porte en soirée,…

Les nombreuses rencontres avec les habitants nous permettent de mesurer le mécontentement des Argenteuillais face aux mesures décidées par la droite municipale depuis bientôt un an : diminution du nombre d’ATSEM dans les écoles maternelles, licenciement de centaines d’agents municipaux aux dépens des services aux habitants, augmentation de quasiment tous les tarifs municipaux, disparition des activités éducatives, licenciement de l’écrivain public municipal, suppression d’un composant dans le menu des écoliers,… Les sujets de mécontentement sont plus que nombreux et récurrents. Les Argenteuillais ne comprennent pas cet acharnement de l’actuelle Municipalité et son application à détricoter méthodiquement tout ce qui a été mis en place entre 2008 et 2014. Ils sentent bien que ce n’est plus l’intérêt général qui guide l’action municipale aujourd’hui mais une idéologie politique où les services publics n’ont plus leur place.

Dans ce contexte, les Argenteuillais ont bien compris les enjeux des élections départementales du mois prochain et la nécessité de construire le bouclier social que nous proposons afin de protéger les citoyens de la politique néfaste mise en oeuvre par la ville et le département.

10846305_342660779264069_1795694474269848456_n   10958798_342660622597418_3565897351063105802_o 10968356_343029885893825_4137317307068241649_n   10988496_342420839288063_4661088986806471747_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*