Visites de concertation… sous la pluie mais efficaces

En tant que référent du quartier d’Orgemont-Volembert, je suis régulièrement amené à échanger avec les habitants et les Conseils de Proximité sur tous les projets en cours ou à venir. Ce processus d’information, de participation et de concertation se fait généralement par le biais de réunions publiques ou de réunions thématiques. J’organise aussi des visites sur site où tous les riverains sont invités à venir échanger sur les projets qui les concernent.

Lors de ces visites de concertation, il est souvent simplement question de discuter ensemble des aménagements de l’espace public, envisagés ou à prévoir, afin de répondre aux diverses sollicitations des habitants en matière de stationnement, de signalisation, de sécurisation ou encore de réfection de voirie. C’est le moyen le plus simple de faire valider les projets directement par les riverains et de tenir compte de leurs remarques pour y apporter des modifications ou des compléments. C’est aussi parfois l’occasion de découvrir de nouvelles problématiques à solutionner. C’est en tous cas toujours un moment d’échanges où chacun est libre de s’exprimer et d’apporter sa contribution, et l’occasion pour moi d’apporter des réponses aux questionnements, qu’ils concernent spécifiquement le quartier ou la ville de manière globale.

Aujourd’hui, la pluie et la grisaille n’ont pas découragé les dizaines de riverains ayant répondu à mon invitation pour les rendez-vous du jour : rue des Bûchette/rue Baudin, rue Baudin/rue Kléber, Rue de Sanguinet/rue d’Orgemont, rue d’Orgemont/rue Pasteur et rue Noblet/rue A. France.

Visites 1

Nous y avons discuté fixation de stationnement, visibilité aux carrefours, ralentisseurs, mobilier urbain, passages piétons,… Tous ces aménagements qui changent la vie des habitants au quotidien et qui seront mis en œuvre dans les semaines qui viennent pour les rues visitées ce matin.

A noter qu’il arrive parfois que les avis soient partagés ou que les habitants présents ne soient pas d’accord entre eux. Dans ce cas, nous organisons un sondage par courrier auprès de tous les administrés concernés afin de voir quelle option se détache majoritairement. Ce matin, sur les cinq secteurs examinés, seul l’un d’eux nécessite de passer par cette procédure et je ne doute pas que nous saurons trouver des solutions qui conviennent au plus grand nombre.

Visites 2

Un grand merci à tous les habitants rencontrés aujourd’hui pour leur présence, leur bonne humeur et leurs remarques constructives !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*